Outil

Calcul de l'impact environnemental des différents moyens de production d'électricité

Quel est l'impact global de d'électricité ?

Type de génération d'électricité Minéraux et métaux Eau dissipée Occupation des terres Rayonnement ionisant Toxicité humaine Eutrophisation d'eau douce Changement climatique
mg Sb éq. L points g 235U éq. mCTUh mg P éq. g CO2 éq.

CHARBON

Charbon pulvérisé, sans capture et stockage de carbone
Charbon pulvérisé, avec capture et stockage de carbone
Cycle combiné à gazéification intégrée, sans capture et stockage de carbone
Cycle combiné à gazéification intégrée, avec capture et stockage de carbone

GAZ NATUREL

Cycle combiné de gaz naturel, sans capture et stockage de carbone
Cycle combiné de gaz naturel, avec capture et stockage de carbone

NUCLÉAIRE

Conventionnel, réacteur à eau pressurisée

ÉOLIEN

Éolienne terrestre
Éolienne en mer, plate-forme gravitaire

SOLAIRE

Photovoltaïque, silicium polycristallin, au sol
Photovoltaïque, silicium polycristallin, sur toit
Photovoltaïque, séléniure de cuivre, d'induim et de gallium, au sol
Photovoltaïque, séléniure de cuivre, d'induim et de gallium, sur toit
Thermodynamique à concentration, creux
Thermodynamique à concentration, tour

HYDRAULIQUE

Hydraulique, 360 MW

Notes :

  • Les facteurs d'émissions sont valables en Europe en 2020.
  • Les cellules rouges (resp. vertes) montrent l'impact environnemental le plus (resp. moins) important parmi tous les types de génération d'électricité.
  • Les chiffres proviennent d'une analyse de cycle de vie. Il s'agit de l'impact complet de production d'énergie, depuis l'extraction des matières premières, jusqu'à la fin de vie des équipements. Cela garantit la prise en compte de tous les flux de matière et d'énergie. Le périmètre est davantage détaillé dans la source ci-dessous.
  • Sept indicateurs ont été sélectionnés pour évaluer l'impact global de la production d'électricité sur l'environnement :
    1. Épuisement des ressources minérales, fossiles et renouvelables (en kilogramme d'antimoine équivalent ou kg Sb éq.) : cet indicateur permet d'exprimer la pénurie des ressources avec une unique unité, en ramenant les pénuries à celle de l'antimoine. Les matériaux pris en compte incluent l'aluminium, le chrome, le cobalt, le cuivre, le manganèse, le molybdénium, le nickel, le silicium et le zinc.
    2. Épuisement des ressources en eau (en litre ou mètre cube) : il s'agit de la quantité d'eau utilisée
    3. Occupation des terres (en points) : il s'agit de l'espace nécessaire à la production d'électricité, ainsi qu'à l'impact sur le sol (érosion, régénération des eaux souterraines, etc.).
    4. Toxicité humaine (en comparative toxic units ou CTUh) : il s'agit d'une estimation de l'augmentation du risque de maladies sur une population humaine par unité massique de produit dangereux émis.
    5. Radiation ionisante (en kilogramme d'uranium 235 équivalent ou kg 235U éq.) : exposition humaine à la radioactivité (ramenée à la radiation de l'uranium 235).
    6. Eutrophisation de l'eau douce (en kilogramme de phosphore équivalent ou kg P éq.) : estimation du potentiel d'eutrophisation de l'eau douce par l'apport important de nutriments (ramené au phosphore).
    7. Changement climatique (en kilogramme de dioxyde de carbone équivalent ou kg CO2 éq.) : prise en compte du forçage radiatif dû aux gaz à effet de serre participant au réchauffement climatique (ramené à l'impact du dioxyde de carbone).
  • La biomasse est volontairement exclue en raison de la complexité à la modéliser.

Source :

  • Life Cycle Assessment of Electricity Generation Options (United Nations Economic Commission for Europe, 2021) (lien).

Mentions légales